Questions à propos de My Trustbox

Questions à propos de My Trustbox

Généralités

My Trustbox centralise différents documents et données personnelles dans un endroit sécurisé auquel vous seul avez accès. Dans My Trustbox, vous pouvez consulter, conserver ou gérer des documents.

  • Connectez-vous à KBC Brussels Mobile.
  • Appuyez sur My Trustbox sur l’écran d’accueil ou sous ‘Ma KBC’.

My Trustbox n’apparaît pas sur la page d’accueil? Dans ce cas, vous l’avez peut-être masquée. Vous pouvez réactiver My Trustbox via ‘Personnaliser la page d’accueil’ au bas de votre page d’accueil.

  1. La rubrique ‘Documents’ contient un lien vers votre coffre-fort digital, Doccle, Zoomit ainsi que les dossiers de succession dans lesquels vous intervenez comme ayant droit. 
  2. Sous ‘Logement’, vous trouverez un lien vers le ‘Woningpas’ flamand (passeport digital pour votre habitation) et vers vos produits liés au logement chez KBC Brussels, tels que votre crédit logement.
  3. Sous ‘Cybersécurité’, vous trouverez un service qui vous permet de vérifier si votre adresse e-mail a fait l’objet d’une fuite de données au cours des six derniers mois.
  4. Des liens pratiques pour obtenir des informations sur votre identité, votre carrière, votre santé et votre domicile.

KBC Brussels n’a pas accès aux données contenues dans votre coffre-fort digital sous My Trustbox.

  • L’état du dossier de succession
  • La liste des documents dont nous avons besoin pour régler la succession et que vous devez encore nous fournir. Vous pouvez télécharger et envoyer des documents ici.
  • Un relevé des factures que vous avez soumises ainsi que leur statut de paiement. Il contient également de plus amples informations sur les factures que la loi nous autorise à payer avec les avoirs bloqués. Vous pouvez télécharger et envoyer des factures ici.

Pour accéder à un dossier de succession, vous devez être associé à celui-ci en tant qu’ayant droit.
Vous bénéficiez d’un accès automatique si vous êtes enregistré chez nous comme personne de contact de la famille, conjoint survivant ou enfant du défunt.

Contactez le helpdesk au 016 86 70 20 ou à l’adresse successions@kbcbrussels.be.

Cybersécurité

Vérifiez les fuites de données

Ce service vérifie si votre adresse e-mail a fait l’objet d’une fuite de données au cours des six derniers mois. Vous êtes également informé si votre adresse e-mail est concernée par une nouvelle fuite de données. Nous collaborons à cette fin avec un tiers spécialisé, Secutec.
Si votre adresse e-mail est concernée par une fuite de données, vous recevrez des conseils pour résoudre ce problème.

Secutec est un expert en cybersécurité. Ils fournissent des services de sécurisation rapides et efficaces. Ils collaborent avec des pouvoirs publics et des organismes financiers.

  • Connectez-vous à KBC Brussels Mobile.
  • Allez dans My Trustbox sur l’écran d’accueil ou sous ‘Ma KBC’.
  • Allez dans ‘Cybersécurité’ et appuyez sur ‘Vérifier les fuites de données’.

Ce service est entièrement gratuit.

Nous communiquons à Secutec uniquement votre adresse e-mail connue de KBC Brussels. La première fois que vous utiliserez ce service, vous verrez un écran reprenant les informations que nous partageons ainsi que le lien vers la déclaration de confidentialité de Secutec.
Secutec vérifie si votre adresse e-mail est concernée par une fuite de données.

Votre adresse e-mail est concernée par une fuite de données lorsqu’elle est divulguée, avec votre mot de passe, sur Internet à la suite d’une fuite d’une base de données. Cela se produit, par exemple, lorsque des cybercriminels parviennent à obtenir votre adresse e-mail et le mot de passe de votre compte sur une plateforme de réseaux sociaux.

Votre adresse e-mail et votre mot de passe figurent dans une liste de fuites antérieures de bases de données, appelées ‘listes de combos’. Ces listes sont utilisées par les cybercriminels à des fins de ‘credential stuffing’, une technique assez simple qui consiste à charger ces listes dans des applications automatisées pour tester en masse des combinaisons d’adresses e-mail et de mots de passe. Ces applications testent les mots de passe fuités sur des milliers d’applications et de sites ciblés jusqu’à l’obtention d’une correspondance.
N’étant pas en mesure d’identifier les fuites antérieures de bases de données dans ces listes de combos, nous recommandons de modifier le mot de passe actuel de manière préventive et d’opter pour un nouveau mot de passe fort.

Contactez le helpdesk au 016 43 25 30 ou à l’adresse extraservicessupport@kbc.be.

En cas de question ou de problème, vous trouverez toutes les informations nécessaires en cliquant sur les trois points dans le coin supérieur droit de l’écran du service supplémentaire.

Vérification pour se protéger des escroqueries

Ce service vérifie les messages texte suspects (tels que les SMS, WhatsApp et Messenger) afin de détecter les tentatives de phishing. Vous êtes immédiatement informé si le message s’avère être une tentative de phishing et pourquoi. De cette façon, vous nous aidez nous ainsi que les autres à reconnaître les nouveaux messages de phishing.

  • Connectez-vous à KBC Brussels Mobile.
  • Allez dans My Trustbox sur l’écran d’accueil ou sous ‘Ma KBC’.
  • Allez dans ‘Cybersécurité’ et appuyez sur ‘Contrôle d’escroqueries’.

Ce service est entièrement gratuit.

Nous conservons votre capture d’écran pendant six mois pour mieux reconnaître le phishing. Nous ne vérifions votre capture d’écran qu’afin de reconnaître un cas de phishing et ne l’utilisons pas à d’autres fins.

Il y a quatre résultats possibles lors du contrôle de votre capture d’écran:

  1. Rouge
    KBC Brussels reconnaît que le message texte chargé s’avère être une tentative de phishing. Nous vous indiquons également les trois principales raisons pour lesquelles nous pensons qu’il s’agit de phishing.
  2. Orange
    KBC Brussels n’est pas sûr que le message texte chargé soit du phishing.
  3. Gris
    KBC Brussels ne peut pas contrôler le message texte chargé. Nous contrôlons les messages textes tels que les SMS et messages WhatsApp et Messenger avec un lien (url) en néerlandais, français, allemand et anglais.
  4. Vert
    Nous sommes certains que le message texte chargé ne présente aucun risque. Nous ne pouvons attribuer ce résultat qu’aux messages textes envoyés par nos soins.

De plus en plus souvent, des escrocs tentent de tromper les consommateurs sur Internet et de leur extorquer des informations personnelles ou de l’argent. Cette forme de cybercriminalité est appelée ‘phishing’.
Lisez la façon dont le phishing fonctionne en pratique.

Les escrocs envoient de plus en plus souvent des SMS contenant un lien vers un faux site web. Ces messages semblent provenir d’une instance de confiance telle qu’une banque, le gouvernement, un opérateur télécom, itsme ou Card Stop.
Le message est direct et urgent. C’est ainsi qu’ils font pression sur vous pour que vous cliquiez sur le lien.
En cliquant sur le lien, vous accédez à un faux site web qui est la copie conforme du vrai site de cette instance. Ensuite, les escrocs vous demandent de saisir des données personnelles ou bancaires (votre numéro de carte et les codes que vous créez avec votre lecteur de carte). Avec vos coordonnées bancaires, ils peuvent voler votre argent.

N’accédez jamais à la demande! Nous ne vous demandons jamais par SMS de cliquer sur un lien et de saisir ensuite les codes chiffrés de votre lecteur de carte.

Lisez la façon dont le phishing par SMS (smishing) fonctionne en pratique.

Contactez le helpdesk au 016 43 25 30 ou à l’adresse extraservicessupport@kbc.be.

En cas de question ou de problème, vous trouverez toutes les informations nécessaires en cliquant sur les trois points dans le coin supérieur droit de l’écran du service supplémentaire.