Mobilité à Bruxelles en 2021

Qu’est-ce qui change ?

Mobilité à Bruxelles en 2021

Qu’est-ce qui change ?

Moins de voitures, moins d’embouteillages, moins de pollution. Et du coup, plus de sécurité pour tous et plus de solutions de mobilité alternative. Cela fait quelques années que Bruxelles repense sa mobilité dans le sens d’un partage plus respectueux de l’espace public. Voici ce qui nous attend en 2021.

Bruxelles Zone 30

C’est le changement de l’année! Dès le 1er janvier 2021, Bruxelles devient une zone 30 sur l’ensemble des 19 communes. Objectif de la manœuvre? Augmenter la sécurité de tous les usagers, apaiser la circulation et réduire les nuisances sonores.

Vous devrez donc rouler à 30km/h sur toutes les routes de la Région de Bruxelles-Capitale, à l'exception de certains axes structurants, où la vitesse maximale tolérée sera de 50 ou 70 km/h. A l’inverse, certaines zones (principalement dans l’hypercentre) dites "de rencontre" seront limitées à 20 km/h. Différents régimes de vitesse qui seront clairement indiqués par voie de signalisation routière. Mais la norme reste le 30 à peu près partout (voir la carte Zone 30 de Bruxelles ici). Et 150 radars se chargeront de vous le rappeler. Levez donc le pied !

Taxe kilométrique en 2022?

Il a déjà fait couler beaucoup d’encre et suscité pas mal de protestations. Le projet de taxe kilométrique "SmartMove" du gouvernement bruxellois prévu pour début 2022 peine à trouver un accord entre les Régions.

Pour mémoire ce projet de taxe sur la circulation automobile à Bruxelles est basé sur 3 critères qui font varier son prix:

  • L’heure de déplacement
  • La distance parcourue
  • La cylindrée de la voiture

Ayant pour objectif de diminuer la pression automobile à Bruxelles, le projet prévoit d’accompagner la mesure par des alternatives de mobilité (parkings aux entrées de Bruxelles et moyens de transport légers pour rejoindre les transports publics) et la mise en place d’une app de mobilité intelligente.

Zone de basses émissions (LEZ)

Mise en place le 1er janvier 2018, la "Low Emission Zone" interdit la circulation aux véhicules les plus polluants sur tout le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Cette mesure vise à éliminer progressivement du trafic de Bruxelles tout véhicule (voitures et utilitaires légers de type N1) ne répondant plus aux normes environnementales définies, afin d’améliorer la qualité de l’air et donc la santé publique.

En 2020, cela concernait les véhicules diesel de norme Euro 3 et inférieurs et les véhicules à essence de norme Euro 1 et inférieurs. En 2021, rien ne change: la prochaine échéance est fixée à 2022 et interdira donc à partir du 31 décembre 2021 les véhicules diesel Euro 4.

Vous pouvez vérifier si votre véhicule est autorisé à rouler Bruxelles en utilisant l’outil mis à disposition sur le site lez.brussels.

Bon à savoir: le remplacement d’un utilitaire de type N1 par un véhicule professionnel plus propre donne lieu à une prime de 3.000 euros à Bruxelles. Plus d’infos sur le site Low Emission Zone (lez.brussels).

Des taxes plus élevées sur les voitures de société

Le fait de bénéficier d’une voiture de société est considéré comme un avantage en toute nature (ATN) qui est imposable selon la formule suivante: valeur catalogue x taux d’amortissement x 6/7 x taux d’émission de CO2.

Chaque année, les émissions de référence de CO2 sont adaptées en tenant compte de l’évolution technologique des véhicules. Alors que jusqu’ici ce taux pouvait varier à la baisse ou à la hausse, il ne peut désormais plus varier qu’à la baisse… ce qui fait augmenter la taxe. 

A titre d’exemple, cette hausse se chiffrerait en 2021 à environ 150 euros pour un véhicule diesel de 25.000 euros avec un taux de CO2 de 105 g/km et à près de 200 euros pour un véhicule à essence de même valeur présentant un taux de 130 g/km.

Nouveauté dans les transports publics

Les 4 opérateurs de transports publics présents à Bruxelles prévoient de lancer début 2021 un titre de transport unique valable sur tous les types de transports (trains, trams, bus, métro), dans un rayon de 11,5 km autour de la Grand Place, soit Bruxelles et sa grande périphérie. Son prix devrait être connu en février 2021.

Par ailleurs la STIB annonce de nouveaux véhicules pour 2021 : bus hybrides, trams et rames de métro nouvelle génération qui amélioreront les fréquences sur tout le réseau et à toutes les périodes. Et envisage la gratuité pour les moins de 25 ans dès la rentrée scolaire 2021.

Un plan de mobilité à 1,4 milliard pour Bruxelles

Malgré les difficultés financières liées à la crise sanitaire, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale prévoit d’investir 1,4 milliard d’euros dans la mobilité en 2021. Une enveloppe qui servira entre autres à mettre en œuvre la zone 30 mais aussi à améliorer la sécurité routière (achat et entretien caméras, radars et radars-tronçons), la qualité de vie (espaces verts et quartiers apaisés), les transports publics (fréquence, réseau, matériel, nouvelles lignes…) et surtout à rénover les tunnels, tunnel Léopold II en tête.

Votre employeur connaît-t-il déjà Vélolease?

A l’heure où l’usage du vélo se généralise à Bruxelles, envisager un leasing vélo peut s’avérer très avantageux pour les entreprises et leurs employés. Cette solution est déjà disponible à partir de 5 vélos loués. Parlez-en à votre patron!

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.