Expat à Bruxelles?

Consultez la check-list de KBC Brussels

Expat à Bruxelles?

Consultez la check-list de KBC Brussels

Vous projetez de quitter votre pays pour vous installer à Bruxelles ? Voici un résumé des démarches et formalités auxquelles penser avant, pendant et après votre installation.  

bruxelles-place-luxembourg

Be prepared : formalités et documents

be-prepared
  • Séjourner en Belgique (> 3 mois)
    Un citoyen de l’Espace Economique Européen (EEE :  Union Européenne + Islande, Norvège et Lichtenstein) a le droit de séjourner plus de 3 mois en Belgique s’il y travaille officiellement, est inscrit dans un établissement d’enseignement reconnu, ou dispose de moyens suffisants à assurer sa subsistance et sa couverture sociale. Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent. Il y a lieu de demander son enregistrement auprès de sa commune de résidence dans les 3 mois suivant l’arrivée.
    Les autres citoyens doivent disposer d’un visa à demander auprès du consulat belge de leur pays d’origine.
  • Permis de travail
    Le permis de travail n’est pas requis pour les citoyens de l’EEE et de la Suisse qui viennent travailler officiellement à Bruxelles. Les autres travailleurs étrangers doivent disposer d’un permis de travail qui sera demandé par l’employeur auprès de Bruxelles Economie Emploi.
  • Attestation de désinscription dans votre pays d’origine
    Avant de vous installer en Belgique et de pouvoir vous inscrire au registre de la population,  vous devez radier votre adresse de résidence dans votre pays d’origine.
  • Permis de conduire
    Le permis délivré dans un état de l’EEE est valable en Belgique. Toutefois, pour un séjour de plus de deux ans, il y a lieu d’échanger son permis contre un permis européen sécurisé. Les citoyens de pays non-européens pourront échanger leur permis contre un permis belge si une réciprocité existe entre les deux pays. Sinon, il leur faudra passer les épreuves du permis de conduire en Belgique.

Be together: vous installer en famille

be-together
  • Validité de tous les documents
    Avant de vous installer à Bruxelles, veillez à disposer de tous les documents nécessaires pour vous et votre famille : cartes d’identité ou passeports en cours de validité, attestations de désinscription (domicile, écoles), permis de conduire, attestation ou contrat d’emploi…
  • Activité/carrière de votre conjoint
    Une expatriation réussie passe aussi par l’équilibre de la famille. Si votre conjoint interrompt sa carrière, il peut être utile de négocier les conditions d’un éventuel retour avec son employeur. Bien que Bruxelles soit une ville très majoritairement francophone, le bilinguisme français/flamand y est souvent exigé pour un emploi. Si votre conjoint désire rechercher un emploi à Bruxelles il s’agira donc de bien se renseigner sur les voies possibles et les équivalences de diplôme. Il existe toutefois une liste de métiers en pénurie à Bruxelles à découvrir sur le site d’Actiris (service public de l’emploi bruxellois).
  • Ecoles et garde des enfants
    Bruxelles dispose de nombreuses écoles internationales répondant aux besoins d’éducation des expatriés du monde entier et ce depuis l’âge de 2 ans et demi. L’emplacement de ces écoles influence souvent le choix du quartier pour s’y installer. Par ailleurs, il est toujours possible d’inscrire vos enfants dans un établissement de l’enseignement officiel belge, en français (www.enseignement.be) ou en néerlandais (www.onderwijsinbrussel.be). L’école est obligatoire en Belgique de 6 à 18 ans (entre 2,5 et 6 ans, les classes de maternelle sont facultatives).
    Avant 3 ans, des crèches publiques ou privées accueilleront vos enfants. Choisissez de préférence une crèche agréée par les organismes en charge de l’enfance : ONE du côté francophone et Kind&Gezin côté néerlandophone. Il est important de s’y prendre bien à l’avance car les solutions d’accueil sont très sollicitées à Bruxelles et la demande est généralement supérieure à l’offre.
  • Animaux de compagnie
    Si vous emmenez Poussy ou Médor dans vos bagages, une visite préalable chez le vétérinaire s’impose (vaccin contre la rage, certificats…). Pensez également à régler les formalités de voyage (avion, train… même en voiture des certificats peuvent vous être demandés). Enfin, pour entrer en Belgique, les animaux domestiques doivent être porteur d’une puce à transpondeur. Une fois en Belgique, il faut également enregistrer vos petits compagnons auprès d’un vétérinaire belge. 

Be home: à la recherche du bon logement

be-home
  • Logement temporaire (Hotel, B&B, …)
    Dans l’attente d’un logement définitif, Bruxelles vous propose un large choix de meublés et logements à court terme. Vous pouvez en consulter l’offre sur le site de Brussels Destination.
  • Louer/acheter
    Malgré son rôle de capitale de l’Europe, Bruxelles bénéficie de tarifs immobiliers assez avantageux par rapport au reste de l’Europe. En plus des sites immobiliers classiques tels que Immoweb et Immo Vlan, des sites spécialement dédiés aux expats proposent leur aide dans la recherche d’un logement approprié : My Sweet Home Expat ou Expat Housing par exemple. Si vous hésitez quant au quartier, lisez notre article dédié aux écoles pour expats.
  • Déménagement
    Pensez à réserver et organiser votre déménagement suffisamment à l’avance en faisant appel à un déménageur présentant toutes les certifications nécessaires pour un déménagement international. Il n’y a pas de formalités de douane si vous déménagez depuis un pays de l’UE. Assurez-vous également auprès de votre déménageur qu’il a prévu les formalités nécessaires en Belgique (panneaux de stationnement, autorisations élévateurs, etc.)

Be mobile: se déplacer à Bruxelles

be-mobile
  • Voiture
    Bruxelles n’a pas la meilleure des réputations en ce qui concerne la circulation! Les embouteillages y sont quotidiens et importants. Et les infractions sont fréquemment et lourdement sanctionnées. De même il n’est pas évident de trouver un stationnement. Lors de votre recherche de logement, renseignez-vous sur le stationnement dans le quartier et prévoyez le cas échéant la location d’un garage si vous n’en disposez pas. Si vous vous rendez à Bruxelles avec votre véhicule, sachez que pour un séjour prolongé, il y aura lieu de le faire immatriculer en Belgique. Munissez-vous à cet effet de vos certificat d’immatriculation, permis de conduire et carte internationale d’assurance.
  • Mobilité douce/alternative
    De plus en plus de Bruxellois se mettent au vélo (que ce soit le leur ou un vélo partagé de Villo!), voire au vélo électrique (Bruxelles est loin d’être une ville plate!) ou à d’autres moyens de transports leur permettant de se faufiler dans les embouteillages tels que monowheel ou trottinette électrique. Les scooters (électriques ou non) sont également de plus en plus utilisés. Bruxelles propose aussi des systèmes de voitures partagées, facturées à la minute, qui vous permettent de prendre et de remettre une voiture dans la zone de Bruxelles sans payer de stationnement : Zipcar et DriveNow sont les deux plus populaires.
  • Transports
    Bruxelles est généralement bien desservie par les transports en commun. Le métro, pas toujours simple de l’avis des non-Bruxellois, présente néanmoins l’avantage d’éviter les embouteillages qui coinceront aussi bus et trams (bien que ceux-ci bénéficient la plupart du temps de sites propres). A Bruxelles, les transports en commun sont gérés par la STIB, dont le site vous propose explications et itinéraires. Mais des bus provenant de la région wallonne (TEC) et flamande (DeLijn) y circulent aussi, permettant la liaison avec la périphérie. Le réseau régional, dont les travaux ont été entamés en 2004, n’est toujours pas achevé.
    Il est également possible de prendre le train à Bruxelles (Nord, Centrale, Midi), notamment de et vers l'aéroport (voir le site de la SNCB). Enfin, environ 1.300 taxis et 600 chauffeurs Uber-X (limousines) parcourent les rues de Bruxelles. Pour un trajet entre l'aéroport et le centre-ville, comptez entre 35 et 50 euros. 

Be comfortable: banque, assurances et impôts

be-comfortable
  • Votre banque  à Bruxelles
    Plusieurs grandes banques vous offrent leurs services à Bruxelles. Mais il n’y en a qu’une qui se concentre spécifiquement sur Bruxelles et ses habitants. Elle est aussi la seule qui a "Bruxelles" dans son nom. Vous êtes déjà sur son site, c’est bon signe! Elle s’appelle KBC Brussels (KBC, sa maman, est la 3e banque la plus importante du pays). Pour faciliter votre arrivée à Bruxelles, KBC Brussels a imaginé des formalités simplifiées pour ouvrir votre compte en banque en ligne
  • Assurances
    Les grandes compagnies d’assurances sont bien sûr présentes à Bruxelles (AXA, AG, Ethias, P&V…). La plupart du temps, les banques vous offrent également le package complet des assurances dont vous aurez besoin (responsabilité civile, habitation, véhicule, …) C’est le cas des assurances proposées par KBC Brussels.
  • Impôts
    Toute personne inscrite au registre des étrangers dans sa commune de résidence doit payer des impôts. Il peut s’agir d’impôt sur les personnes physiques (IPP : revenus du ménage), d’impôt des sociétés (ISOC), de l’impôt des non-résidents (INR : propriétaires de biens ou exerçant une activité avec profiten Belgique sans y résider) ou de celui des personnes morales (IPM : associations etc.). Si vous vivez plus de 6 mois par an en Belgique, vous êtes tenu de payer l’intégralité de vos impôts en Belgique.

Be well: santé et pension

be-well
  • Visite médicale et vaccins
    Avant votre départ, assurez-vous que tout est en ordre du côté de votre santé lors d’une visite chez votre médecin. Vous en profiterez pour obtenir les documents nécessaires si vous avez besoin d’attestations. Demandez également à votre médecin de vous indiquer les noms en Belgique des médicaments que vous utilisez ((ou leurs équivalents).
  • La sécurité sociale en Belgique
    La Belgique possède un système de sécurité sociale très développé. Les étrangers ont également droit à certaines allocations et aides sociales.
    Les avantages dont vous pouvez bénéficier en tant qu'étranger dépendent fortement des conditions auxquelles vous séjournez sur le territoire belge.
    Le site très complet de la sécurité sociale en Belgique vous propose des informations détaillées en 4 langues (FR/NL/DE/EN).
  • Les 3 piliers de la pension : légale, complémentaire, individuelle
    En plus de la pension légale du premier pilier (constituée par les cotisations prélevées sur le salaire par l’Etat) et de la pension extra-légale du deuxième pilier (constituée par l’employeur au moyen d’une assurance groupe ou d’un fonds de pension), l’épargne-pension individuelle permet de se constituer un complément de pension, accompagné d’un avantage fiscal de 30%. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’épargne-pension

Be welcome: tout ce qu'il faut savoir sur Bruxelles

be-welcome
  • Histoire, géographie, culture, politique, langues…
    La Belgique est un petit pays aux structures institutionnelles trèèèèès compliquées! Monarchie constitutionnelle fédérale à régime parlementaire (rien que ça !), elle fait partie des 6 pays fondateurs de l’Union européenne, dont Bruxelles accueille les principales institutions. 3 communautés linguistiques cohabitent en Belgique: les néerlandophones (57%), les francophones (43%) et une toute petite communauté de germanophones à l’Est. Il faut aussi distinguer 3 régions : la Flandre au nord (néerlandophones), la Wallonie au sud (francophones) et la région de Bruxelles-Capitale, bilingue mais majoritairement francophone (environ 85%) bien qu’enclavée dans la Flandre. Même les Belges ont du mal à s’y retrouver! Heureusement, le fameux « compromis à la Belge » permet à tout ce beau monde de vivre dans une relative harmonie (l'opposition francophones/néerlandophones est principalement politique, dans les rues, tout se passe bien, rassurez-vous!). Si vous êtes curieux (et courageux !) la page Wikipedia consacrée à la région de Bruxelles-Capitale vous en apprendra plus.
  • Législation
    La législation locale est d’application pour les étrangers résidant en Belgique. A peu de choses près, les règles sont similaires à celles des autres pays de l’Union européenne. Il existe néanmoins des particularités qu’il vaut mieux connaître (limitations de vitesse, obligation de garantie locative, etc.). Renseignez-vous donc bien avant votre départ. 
  • Les opérateurs télécom
    Trois opérateurs principaux se partagent le marché en Belgique : Proximus, Orange et Base. Tous vous proposent des cartes prépayées qui vous permettront de disposer d’un numéro de contact (gratuitement transmissible sur les autres opérateurs) en attendant d’avoir fait votre choix. Proximus, opérateur téléphonique historique, propose des Packs regroupant TV digitale avec plus de 80 chaînes, connexion internet haut débit, téléphonie mobile et fixe. A Bruxelles vous pourrez également choisir VOO ou Telenet (opérateur néerlandophone) dans certaines communes.
  • Loisirs (visiter, boire, manger, sortir…)
    Les Bruxellois ont une réputation de bons vivants. Ils passent volontiers du temps aux tables des restaurants et bars (à bière, à vin, à gin, à cocktails…). N’hésitez pas à leur demander conseil: en général les Bruxellois sont accueillants et aiment faire découvrir leur ville.
    Côté expats, l’un des grands rendez-vous de la semaine est le jeudi, place du Luxembourg, dans le quartiers européen. Dès l’heure de l’apéro, tous les bars de la place font le plein. Mais bien sûr, la plupart des sites adressés aux expats vous donneront les bons tuyaux pour vous retrouver en bonne compagnie.
    Découvrez également les 10 apps indispensables pour mieux vivre à Bruxelles.

Vous êtes Français?
Consultez le guide de l'expatriation édité par le Minisitère des Affaires Etrangères français.

Téléchargez et imprimez votre check-list

KBC Brussels check-list pour expats

Vous voulez déjà ouvrir votre compte? Rien de plus simple!

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Expatriés à Bruxelles

Expatriés à Bruxelles

Vous êtes travailleur expatrié dans la capitale ? KBC Brussels accompagne votre famille lors de chaque étape importante.
Votre assurance familiale

Votre assurance familiale

La Police familiale KBC vous assure, vous et les membres de votre ménage, contre les dommages causés à des tiers dans le cadre de la vie privée. Souscrivez une assurance familiale dans KBC Brussels Touch en seulement 3 minutes.
L'app KBC Brussels pour votre smartphone

L'app KBC Brussels pour votre smartphone

Utilisez votre smartphone pour consulter votre solde, effectuer des virements ou vérifier vos opérations: c'est simple, rapide et... gratuit! Découvrez notre app!
Ouvrez un compte à vue

Ouvrez un compte à vue

A partir de 2 euros/mois, profitez d'un compte à vue personnalisable et modulable pour effectuer toutes vos opérations bancaires.