Acheter de l’immobilier neuf à Bruxelles?

Les quartiers qui ont la cote

Acheter de l’immobilier neuf à Bruxelles?

Les quartiers qui ont la cote

Bruxelles capitale de l’Europe. Bruxelles ville institutionnelle. Bruxelles toujours plus cosmopolite. Et toujours plus peuplée ! Pour faire face au boom démographique, les projets immobiliers se multiplient dans la capitale. Dans les quartiers chics du sud. Mais aussi dans des quartiers d’avenir, dans le centre et au nord. Autant de promesses de placements intéressants, à l’heures des taux hypothécaires particulièrement bas et d’une épargne classique qui rapporte peu. Petit tour du propriétaire. 

L’immobilier neuf : le nouveau dada des quinquas

immo-neuf-plan-3D

Il y a peu encore, les logements neufs à Bruxelles attiraient principalement une clientèle de retraités qui, après avoir revendu leur bien principal devenu trop grand, se recentraient sur un logement mieux adapté à leurs besoins, la plus-value servant soit à financer leur retraite, soit à faire des dons à leur descendance.

Aujourd’hui, une nouvelle tendance pousse cependant de plus en plus de quinquagénaires à acheter du neuf, avec une idée bien précise en tête.

"Les 50-60 ans sont encore jeunes, actifs, indépendants. Ils voient dans le neuf la possibilité de moduler leur espace de vie pour les 30 ou 40 prochaines années. Aujourd’hui, les évolutions de l’immobilier permettent les adaptabilités nécessaires en fonction des besoins et envies correspondants aux différents paliers de leur vie", explique Gilbert Aelbrecht, administrateur de l’agence Immobilier Neuf, principalement axée sur le neuf de qualité et la vente sur plan.

Uccle, le charme discret de la bourgeoisie

uccle-prince-orange-tree

Et Gilbert Aelbrecht de prendre ‘TREE’, projet d’immeubles neufs à taille humaine situé à Uccle, dans le quartier du Prince d’Orange, pour exemple : "Les Ucclois quittent rarement leur commune. Et la beauté sauvage de celle-ci, tout comme son environnement social de qualité, attirent volontiers de nouveaux habitants. ‘TREE’ répond à leurs attentes : luxe et confort à prix abordable dans un environnement privilégié. Mais surtout, la conception technique de ces appartements permet  une ‘modularité’ de l’espace, évolutive en fonction de la composition future du ménage."

Sans surprise, les quartiers qui ont la cote pour ce type d’immobilier se situent principalement dans les communes les plus vertes et les moins densément peuplées: Uccle, Watermael-Boitsfort et les deux Woluwe.

Ixelles : le village dans la ville

chatelain-ixelles

Des 19 communes de Bruxelles, Ixelles est la plus chère actuellement. Brugmann, Châtelain, Molière ou Etangs sont autant de noms doux qui chantent aux oreilles des candidats propriétaires aisés. Bien sûr, le fort attrait qu’exerce la commune sur les expatriés Français (ils sont près de 11.000 à Ixelles) n’est pas étranger à la hausse des prix : les maisons unifamiliales s’y négocient en moyenne à plus de 600.000 euros, tandis que les appartements neufs tournent autour de 3.400 euros/m2.

Le secret d’un tel succès ? La position centrale, de part et d’autre de l’avenue Louise, qui offre à la fois la proximité du Bois de la Cambre, poumon de la ville, et du quartier Louise-Porte de Namur, connu pour son shopping de qualité. Mais aussi une architecture faisant la part belle aux maisons de maître début 20e siècle et autres appartements qui ne sont pas sans rappeler ceux des boulevards haussmanniens de Paris. Enfin, la commune jouit également d’une ambiance particulière. Sorte de village urbain toujours animé, on y trouve de nombreux bars et restaurants branchés, des parcs, des places et des pièces d’eau au charme non négligeable.

S’il est de plus en plus difficile d’y acquérir de l’immobilier neuf, des projets de rénovation totale y voient encore parfois le jour. Mais mieux vaut être rapide sur la balle !

Saint-Gilles : la (future) petite sœur d’Ixelles?

van-meenen-saint-gilles

Les bonnes affaires devenant rares à Ixelles, bon nombre de candidats commencent à se rabattre sur le haut de Saint-Gilles. C’est que la commune partage avec sa voisine pas mal de qualités qui séduisent : ambiance village un rien bobo-vintage (et tous les commerces qui vont avec), proximité du centre-ville (et de la gare Thalys du Midi !), jolis parcs et places, et une architecture début 20e siècle préservée, qui concentre pas mal d’immeubles Art Nouveau ou apparentés.

Le potentiel de rénovation (surtout des maisons de maître découpées en appartements à réhabiliter en unifamiliales de caractère) est plus élevé que l’immobilier neuf, mais les projets qui voient le jour dans la commune sont de plus en plus qualitatifs et respectueux de l’ensemble architectural. Résultat : le prix moyen des appartements à Saint-Gilles a augmenté de 15% en 2016, s’établissant autour de 235.000 euros (moyenne bruxelloise des appartements : 233.000 euros). Une maison unifamiliale s’y négocie en moyenne au-delà des 450.000 euros.

Ganshoren et Jette : le réveil des communes du nord

Ganshoren-vue-aerienne

Ces deux communes voisines du nord-ouest de Bruxelles partagent la même caractéristique : des prix immobiliers particulièrement attrayants. On y trouve en effet des maisons autour de 300.000 euros et des appartements aux environs de 150.000 euros. Ajoutez à cela de nombreux espaces verdoyants et une communication aisée avec le centre-ville et vous aurez vite compris pourquoi les jeunes couples s’installent de plus en plus volontiers à Jette et Ganshoren.

Bien que la rénovation y prédomine (surtout à Ganshoren, 2e plus petite commune de Bruxelles), bon nombre de logements neufs s’y construisent actuellement, principalement des petits ensembles d’appartements à la fois fonctionnels, éco-responsables et abordables.

Le plan Canal : de l’eau au moulin de Bruxelles!

plan-canal-bruxelles

Pour beaucoup de Bruxellois, il manque quelque chose d’essentiel à la ville : un cours d’eau qui la traverse. Depuis que la Senne a été voutée pour en faire un égout, il ne reste plus guère que le canal pour voir passer les bateaux! Si celui-ci n’a pas le charme de la Seine, de la Tamise ou du Tibre, il n’en traverse pas moins la ville d’ouest au nord, passant par les communes d’Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles-Ville, Laeken et Neder-Over-Hembeek, déroulant pas moins de 14 km, entre le Ring Ouest et le pont de Buda. Plusieurs initiatives lui ont déjà redonné un peu de lustre, à l’instar de l’organisation de Bruxelles-les-Bains sur ses quais en été, par exemple.

La mise sur pied en 2013 d’un plan Canal qui prévoit de multiples projets immobiliers (à l’étude, en cours, achevés ou en passe de l’être) tout au long de son parcours pourrait totalement bouleverser la physionomie des quartiers concernés et remettre l’eau à l’honneur à Bruxelles. Originalité du projet ? Une vraie vision urbaine, qui défend une mixité socio-économique basée sur la répartition homogène de logements, commerces, services (écoles, maisons de repos…) et entreprises. Voici les principaux projets en quelques coups de rame.

Anderlecht : le secteur Biestebroek

anderlecht-biestebroek

Les quais du canal à Anderlecht concentrent sans doute le plus de projets de logement. Pas moins de 61 hectares sont concernés, dont 41 affectés au logement. Au programme notamment, City Dox (Atenor), Rivand (Boghossian), Citygate I et II (Citydev et la SLRB) ou encore Nautilus (Eaglestone).

Porte de Ninove

porte-ninove-parc

Outre un réaménagement complet de l’espace public, prévoyant parc et espaces verts, trois gros projets immobiliers doivent rehausser ce quartier jusqu’à présent peu attrayant de Bruxelles. Le premier d’entre eux (Mo-Ka, porté par Besixred) concerne la construction d’environ 300 appartement avec parkings en sous-sol.

Tour et Taxis et Bassin Vergote

tour-et-taxis-passerelle

C’est le spot le plus connu mais aussi porteur du plus grand nombre de projets. Outre le site de Tour et Taxis lui-même, qui a vu pousser de nouveaux bureaux et qui prévoit des logements durables et des espaces éco-citoyens (potagers urbains, etc.), il faut signaler le projet de musée d’art moderne et contemporain qui doit s’installer dans les anciens bâtiments Citroën (une exposition du musée Beaubourg de Paris y est déjà prévue), une passerelle reliant les deux rives (Passerelle Picard), et plusieurs ensembles de logements (Canal Wharf par AGRE - 300 logements et Q8 sur le terrain d’Extensa - 150 logements). C’est également à cet endroit qu’a été construite la tour Up-Site dont la plupart des appartements ont rapidement trouvé acquéreur.

Partie Nord (entre Van Praet et le pont Buda)

solvay-campus-buda

Plusieurs projets sont en cours autour du centre commercial Docks, à proximité du pont Van Praet. Plus au nord, le site Solvay annonce un projet d’envergure. Sont également prévus : le site de Schaerbeek Formation, le Yacht Club et Euroveiling.

Une brique (neuve) dans le ventre ?

Des taux hypothécaires historiquement bas, des projets immobiliers qui foisonnent à Bruxelles, une épargne qui rapporte peu, une valeur immobilière en hausse dans la capitale: autant d’éléments qui encouragent de plus en plus d’investisseurs (ou de candidats propriétaires) à envisager l’achat de biens neufs à Bruxelles.

L’achat immobilier vous tente?  N’attendez plus pour demander votre prêt hypothécaire!
Prenez rendez-vous avec un des experts immo de KBC Brussels: ils connaissent toutes les particularités et les astuces de la ville. Mais aussi les bons contacts et les avantages fiscaux spécifiques à Bruxelles.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non