Voici comment reconnaître une tentative de phishing​

 
La cyberfraude prend de l'ampleur dans le monde entier. C'est pourquoi KBC Brussels prend d'importantes mesures pour prévenir de telles fraudes. 
 
Mais il est également important pour vous d'être vigilant. Les escrocs abusent souvent des noms d'entreprises ou de services gouvernementaux connus dans les mails de phishing. 
 
Si vous avez reçu un mail vous demandant d'effectuer un paiement urgent, ne cliquez jamais sur le lien! Les escrocs veulent savoir auprès de quelle banque vous êtes client et vous envoient ensuite sur un faux site en espérant que vous y communiquerez vos coordonnées. 
 
Dans cette démo, nous allons vous montrer, étape par étape, comment les escrocs tentent de vous piéger pour vous voler de l'argent. Cliquez sur le bouton Démarrer la démo pour commencer la démo.​
 
  1. Ils peuvent vous approcher par e-mail mais aussi par SMS, WhatsApp, les réseaux sociaux ou par téléphone.​ Nous allons prendre ici l'exemple d'un e-mail de phishing. Les escrocs modifient souvent le nom de l'expéditeur pour faire croire que le message a été envoyé par KBC Brussels.​ Les e-mails de phishing vous demandent d'agir d'urgence en cliquant sur un lien, par exemple pour effectuer un paiement.​ Si vous ne le faites pas, votre compte ou votre carte de débit sera soi-disant bloqué.​

  2. Vérifiez toujours l'adresse e-mail de l'expéditeur. Si vous êtes sur votre smartphone ou votre tablette, appuyez sur le nom de l'expéditeur jusqu'à ce qu'une fenêtre pop-up avec des informations détaillées apparaisse. Sur un PC, déplacez le curseur sur le nom de l'expéditeur.​ Une adresse e-mail de KBC Brussels se termine toujours par ‘kbcbrussels.be’ ou ‘kbc.com’. Pour vous piéger, les escrocs ajoutent généralement ‘KBC Brussels’ dans l'adresse e-mail.​ L'expéditeur de ce message est ‘info@payments.kbcbrusselsbericht.be’. Il s'agit donc une fausse adresse.​

  3. Si l'e-mail contient un lien, ne cliquez surtout pas dessus sans réfléchir! Vous pouvez faire confiance à un lien de KBC Brussels qui commence par ‘https://www.kbcbrussels.be/’ ou ‘https://www.kbc.com/’.​ Pour vous piéger, les escrocs ajoutent souvent ‘KBC Brussels’ dans une partie du lien. L'adresse ‘https://www.kbcbrussels.bank.be/veiligebankkaart’ est par conséquent fausse.​ Vérifiez donc toujours bien attentivement l'adresse avant de cliquer sur le lien. En cas de doute, ne cliquez pas sur le lien et envoyez un e-mail à l'adresse secure4u@kbcbrussels.be pour vérification.​

  4. Pour gagner votre confiance, les escrocs ajoutent souvent le logo de la banque. L'e-mail paraît ainsi plus vrai que nature.​ Certains e-mails de phishing sont remplis de fautes d'orthographe mais dans la plupart des cas, ils sont bien écrits.​

  5. Si vous cliquez sur le lien dans un e-mail de phishing, vous arriverez sur une page qui ressemble fortement au site web de KBC Brussels.​ Vous devrez introduire sur ce site le numéro de votre carte bancaire ainsi qu'un code que vous obtiendrez vous-même au moyen de votre lecteur de carte.​

  6. Le site vous demandera ensuite de générer un deuxième code avec votre lecteur de carte. Avec ces informations, les escrocs pourront activer KBC Brussels Mobile sur leur smartphone et vider votre compte. Ne tombez donc pas dans le piège!​

Installer KBC Brussels Mobile?

Scannez le code QR et téléchargez KBC Brussels Mobile.
Suivez les instructions d'installation sur votre smartphone.

Télécharger l'app KBC Brussels Mobile

Pour info: nous vous montrons des écrans de CBC Mobile. La procédure est similaire dans KBC Mobile et KBC Brussels Mobile. Sur un appareil Android, les écrans peuvent varier légèrement par rapport à cette démo iPhone.