Immobilier à Bruxelles en 2021

Prix, achat, financement et aides

Immobilier à Bruxelles en 2021

Prix, achat, financement et aides

Le confinement de 2020 n'a pas engendré la crise immobilière redoutée. Malgré un léger tassement du nombre de transactions par rapport à 2019 (-2,7%), les prix se sont envolés dans toutes les régions, particulièrement à Bruxelles. Et le premier trimestre 2021 renoue déjà avec les sommets de l'avant-covid, la demande étant actuellement souvent plus forte que l'offre. Les taux au plus bas et la recherche de belles plus-values font de l'immobilier un placement qui garde plus que jamais la cote.

Les prix du marché à Bruxelles

Si Bruxelles a connu la plus forte baisse du nombre de transactions en 2020 (-4,8% dans la capitale pour une moyenne nationale de -2,7%), ses prix ont continué à filer vers le haut, particulièrement en ce qui concerne les appartements. Le prix moyen d'une maison a en effet augmenté de 4,4%, à 499.488 euros (moyenne nationale: 276.993 euros), alors que celui des appartements a gonflé de 8,1% pour atteindre 274.382 euros (moyenne nationale: 244.112 euros). Une donnée qui a son importance quand on sait que, à l'inverse du reste du pays où ce sont les transactions sur les maisons qui sont largement majoritaires, à Bruxelles près de 63% des transactions concernent des appartements.

Bruxelles reste donc bien la région aux prix les plus élevés de Belgique, surtout pour les appartements. Un appartement 3 chambres y coûte par ailleurs 35% plus cher qu'un appartement 2 chambres, record du pays!

Sur 5 ans (2016-2020) le prix des appartements s'est apprécié de 20,8% à Bruxelles, alors que celui des maisons affiche une hausse de 13,6%. Même en enlevant l'inflation de 8,6%, le rendement demeure intéressant!

Notons que les communes les plus chères de Bruxelles sont Ixelles, Uccle, Woluwe-Saint-Pierre et Etterbeek, qui font toutes partie du top 10 national.

Pour plus de données chiffrées sur le marché immobilier en Belgique, consultez le baromètre des notaires 2020.

Source: Baromètre des notaires pour 2020 (notaire.be)

Comment acheter?

Plusieurs options se présentent aux candidats acheteurs: la vente de gré à gré, la vente publique ou la vente en ligne.

Dans une vente de gré à gré, le vendeur et l'acheteur s'entendent sur un bien et son prix de vente (ce qui rend la vente définitive) et signent un compromis de vente qui donnera lieu à l'acte notarié, précédé de toutes les recherches nécessaires. En plus du prix de vente, il faudra tenir compte des droits d'enregistrement qui s'élèvent à 12,5% à Bruxelles ainsi que des honoraires du notaire et des frais administratifs, pour un total de 14 à 15%.

La vente publique et la vente online (www.biddit.be) sont des ventes aux enchères encadrées par un notaire. Si elle est acceptée par le vendeur, la meilleure enchère vaut vente. Ici aussi, il conviendra d'ajouter au prix de vente un forfait de frais d'environ 14 à 15%. En plus d'être sûres et sans surprises, ces ventes ont également l'avantage d'être plus simples et plus rapides (avec la vente online quelques semaines suffisent pour devenir propriétaire).

Gardez toujours à l'esprit que, quelle que soit la formule d'achat choisie, la signature d'un compromis de vente ou le placement d'une enchère vous engagent définitivement auprès du vendeur. Avant de vous lancer dans l'aventure, il est donc prudent de connaître votre capacité de remboursement.

En utilisant l'outil de simulation en ligne de KBC Brussels, vous savez en 15 minutes si votre projet tient la route:

Comment financer votre achat?

Même si vous disposez de fonds propres, il est toujours recommandé de recourir au moins en partie à l'emprunt (sous la forme d'un crédit hypothécaire) pour financer votre achat. Les avantages?

  • Vous conservez une réserve financière en cas d'imprévu ou d'opportunités d'investissements
  • Avec un crédit hypothécaire, vous pouvez déduire fiscalement les intérêts payés
  • Les taux ont atteint en 2021 leur plus bas historique

En tant que spécialistes de Bruxelles, nos experts pourront vous conseiller de manière personnalisée sur le type de crédit hypothécaire KBC Brussels à choisir pour financer votre achat d'un bien dans la capitale.

Aides et primes à Bruxelles

Plusieurs aides sont disponibles à Bruxelles pour vous aider à concrétiser vos projets immobiliers. Chacune dépend de votre situation et de la nature de votre projet. Voici les principales.

Abattement sur 175.000 euros

A Bruxelles, vous avez droit, sous certaines conditions, à un abattement d'impôts sur la première tranche de 175.000 euros du prix de votre bien. Ce qui signifie que vous ne devez pas payer de droits d'enregistrement sur cette tranche, soit une économie de 21.875 euros. Pour cela, le bien doit être situé à Bruxelles, vous devez l'occuper à titre principal en tant que personne physique pendant 5 ans, vous ne devez pas posséder d'autre bien immobilier et son prix ne doit pas excéder 500.000 euros.

Plus d'infos : Abattement – Bruxelles Fiscalité (fiscalite.brussels)

Primes à la rénovation

Si vous comptez rénover votre bien, la Région bruxelloise accorde toute une série de primes liées à la stabilité ou la sécurité du bâtiment, l'amélioration de son confort et de ses espaces… En fonction de vos revenus et de la situation du bien, ces primes peuvent aller de 30 à 70% du montant des rénovations. La prime doit être demandée avant le début des travaux.

Plus d'infos: pub-fr-reno-notice.pdf (logement.brussels)

Prime énergie

Si votre rénovation concerne une amélioration énergétique du bâtiment (isolation, remplacement de chaudière, etc.), vous pouvez obtenir une prime couvrant jusqu'à 70% de vos frais. Contrairement à la prime rénovation, cette prime peut être réclamée jusqu'à 12 mois après les travaux.

Plus d'infos: Les Primes Énergie 2021 | Bruxelles Environnement

Prime à l'embellissement des façades

Une prime spéciale consacrée à l'embellissement de votre façade couvre de 30 à 80% de vos frais en fonction de vos revenus et de la situation du bien.

Plus d'infos : pub-fr-notice-facade.pdf (logement.brussels)

Baisse TVA pour démolition/reconstruction

Si vous faites construire, la TVA appliquée sur les travaux sera de 21%. Toutefois, si vous procédez à la démolition d'une habitation existante pour reconstruire du neuf sur la même parcelle, la Région bruxelloise a décidé de baisser la TVA à 6% jusque fin 2022, sous certaines conditions.

Plus d'infos: nouvelle mesure démolition-reconstruction