Placer

Des solutions adaptées au profil de votre société

Placer

Des solutions adaptées au profil de votre société

Si votre société dispose de liquidités excédentaires dont elle peut se passer à plus ou moins long terme, différentes solutions d’investissement se présentent à vous. Mais avant toute chose, il est important de bien vous renseigner sur les risques que comportent les investissements et d’établir votre profil de risque avec votre banquier.

Comptes à terme

Si votre société dispose d'un montant dont elle peut se passer pendant plusieurs mois ou années, vous avez tout intérêt à opter pour un compte à terme. Un compte à terme constitue un investissement relativement sûr (sauf en cas d'insolvabilité de la banque qui assure la tenue du compte). Le montant investi est remboursé à 100% à l'échéance finale. En outre, hormis certains comptes spécifiques, le taux ne peut pas varier pendant la durée du produit. 

Vous devez toutefois être conscient que ces avoirs excédentaires seront intégralement bloqués pendant la durée de l'investissement, c’est-à-dire jusqu'à l'échéance finale. Un retrait anticipé est bien sûr toujours possible, mais il sera assorti d’une pénalité.

Le choix d’un compte à terme se fait donc en fonction de la période durant laquelle vous pouvez vous passer de ces liquidités : courte ou plus longue. Ainsi, si vous optez pour un terme court, vous ne devrez pas vous passer de votre argent pendant une longue période, mais les intérêts générés seront bien entendu inférieurs à ceux d'un investissement à long terme. Il est donc important de bien cibler vos besoins.

Le précompte mobilier belge en vigueur (actuellement de 30%) reste d’application sur l’intégralité des intérêts de ces comptes. Certains investisseurs peuvent toutefois prétendre à une exonération sous certaines conditions. L’explication de la fiscalité est applicable aux investisseurs particuliers percevant un revenu professionnel sujet à l’impôt belge des personnes physiques. Le traitement fiscal dépend de votre situation individuelle et est passible de modifications à l'avenir. Dans le cas de certains dépôts à terme, le capital investi est également protégé par le système de garantie des dépôts jusqu'à un montant de 100.000 euros par personne et par banque, sous certaines conditions.

Investissements à long terme

Si votre société dispose de liquidités excédentaires dont elle peut se passer à long terme, et que vous souhaitez placer cet argent sans avoir à le gérer vous-même, les fonds d’investissement peuvent constituer une solution intéressante : un gestionnaire de fonds décide en effet des investissements qui seront réalisés.

Un fonds d’investissement collecte l’épargne de plusieurs investisseurs et l’investit dans des actifs plus ou moins diversifiés, en fonction des objectifs d’investissement qui ont été prédéterminés. Entre autres, la répartition par le gestionnaire de fonds de ces actifs  (par exemple entre les actions et les obligations) va déterminer le type de risque du fonds. Par exemple, un fonds avec beaucoup d’actions et peu d’obligations présentera généralement un risque plus élevé, tandis qu’un fonds qui privilégie beaucoup d’obligations et peu d’actions présentera généralement moins de risques, mais aussi moins de rendement potentiel.

Les types de fonds d'investissement les plus courants sont les suivants :

  • fonds d’actions,
  • fonds d’obligations,
  • fonds mixtes (actions, obligations et liquidités),
  • autres catégories (fonds du marché monétaire par exemple).

Prudence toutefois! Quel que soit leur type de risque, et bien qu’il existe des fonds avec protection de capital, les fonds d’investissement n'offrent généralement pas la protection ou la garantie du capital, ni un rendement garanti. Si vous souhaitez être conseillé à ce sujet, il vous faut un profil de risque. Celui-ci peut être déterminé chez KBC Brussels : il vous suffit pour cela de prendre rendez-vous.

Faire fructifier votre patrimoine

Si vous vous y connaissez en placements et que vous êtes conscient des risques, il est bien évidemment possible de faire fructifier votre patrimoine vous-même. La plupart du temps vous pouvez même le faire au moyen d’applications tournant sur votre ordinateur ou vos appareils mobiles.

Mais en cas de doute, mieux vaut demander l’aide de spécialistes. Vous pouvez toujours faire appel à ceux de KBC Brussels : en plus de leur expertise en matière d’investissements, ils vous feront profiter de leur connaissance approfondie de la fiscalité de Bruxelles. 

Quel type d’investisseur êtes-vous ?

Votre société dispose d’excédents de liquidités et vous êtes intéressé par une forme de placement ? Contactez un de nos experts afin d’établir une analyse approfondie des meilleures opportunités qui s’offrent à vous. 

Des questions sur les investissements en société?

Comment rentabiliser les liquidités de ma société?

Ces 10 dernières années, l'inflation a augmenté plus vite que la valeur de l'argent. Ce qui veut dire que si vous aviez placé 100 euros sur un compte d'épargne il y a 10 ans, vous en retireriez aujourd'hui 108 euros. Alors que 100 euros de 2008 valent à présent 119 euros. Vous perdez donc de l'argent!

La solution ? Privilégier l'investissement.
Si en 2008 vous aviez investi vos 100 euros dans un portefeuille défensif, ils vaudraient aujourd'hui 146 euros. 

Investir avec votre société vous intéresse ? Nos experts en patrimoine entrepreneurs se tiennent à votre disposition auprès de KBC Brussels Live. Gardez toutefois à l'esprit que les rendements du passé ne constituent en aucun cas une garantie pour l'avenir.

 

Quelles sont les conséquences fiscales d'un investissement en société?

A moins que vos statuts ne stipulent clairement le contraire, vous pouvez investir les fonds de votre société et ceci dans la proportion que vous voulez. Il convient toutefois de tenir compte de certains paramètres, comme votre profil de risque, votre situation individuelle ou les conséquences fiscales de tels investissements, telles que le maintien du tarif d'imposition réduit et la déduction des intérêts notionnels par exemple. Autant d'aspects que vous pourrez évoquer avec un de nos experts en patrimoine d'entreprise.  

En ce qui concerne l'imposition des rendements de vos investissements, ceux-ci sont en principe soumis à l'impôt des sociétés. Moyennant des conditions bien précises, certaines formes d'investissement en actions bénéficient cependant d'un abattement spécial dans le cadre du RDT (revenu définitivement taxé).

Plus d'infos à propos de l'aspect fiscal de vos investissements en société?
Contactez les experts entreprise de KBC Brussels Live.

Intéressé(e)? Prenez rendez-vous

Sélectionnez un thème
Cherchez une agence près de chez vous
Choisissez un moment qui vous convient et introduisez vos données personnelles

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non