Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Il est des professions pour lesquelles l'indépendant doit apporter la preuve de ses connaissances. Est-ce le cas de la vôtre ?

Pour quels métiers suis-je tenu d'apporter la preuve de connaissances professionnelles ?

Il est des professions pour lesquelles l'indépendant doit apporter la preuve de ses connaissances. Est-ce le cas de la vôtre ?

Il est nécessaire de présenter une attestation de connaissances professionnelles pour pouvoir exercer certains métiers. C'est ce que l'on appelle les « professions réglementées ». Elles sont réparties en quatre catégories. Il est possible d'apporter la preuve de vos connaissances professionnelles à l'aide d'actes et de diplômes ou sur la base de votre expérience pratique.

1re catégorie : cycles et véhicules à moteur

  • Vente et réparation de vélos
  • Réparation de carrosseries
  • Vente de véhicules d'occasion
  • Réparation de véhicules à moteur (deux sous-catégories : < 3,5 tonnes et > 3,5 tonnes)

2e catégorie : construction et électrotechnique

Seules les professions impliquant de travailler sur des biens immobiliers (c'est-à-dire des biens non déplaçables) et des bâtiments relèvent de cette catégorie. Outre les connaissances professionnelles, il faut également attester de connaissances administratives.

  • Gros-œuvre
  • Plafonnage, cimentage et pose de chapes
  • Carrelage, marbre et pierre naturelle
  • Toiture et étanchéité des bâtiments
  • Menuiserie et vitrerie
  • Menuiserie générale
  • Peinture-tapisserie
  • Installation
  • Électrotechnique
  • Entreprise générale

3e catégorie : services

  • Coiffure
  • Esthétique
  • Pédicure
  • Massage
  • Optique
  • Technique dentaire
  • Entreprise de pompes funèbres

4e catégorie : alimentation

Pour l'instant, ces professions sontréglementées en vertu de l'ancienne législation.

  • Restaurateur-traiteur
  • Boulanger-pâtissier
  • Grossiste en viandes-chevillard
  • Installateur-frigoriste
  • Dégraisseur-teinturier

Vous trouverez la liste détaillée par catégorie sur le site de l'Unizo.


Plus récemment publié sur: 05-03-2019

Quels risques courez-vous en tant qu'indépendant ?

Que vous soyez indépendant ou salarié, le risque de tomber malade, d'avoir un accident ou de décéder est le même. Par contre, ce n'est pas le cas de votre protection juridique. En effet, vous êtes nettement moins protégé en tant qu'indépendant.
Quels risques courez-vous en tant qu'indépendant ?

Quelles conditions faut-il respecter pour pouvoir se lancer ?

Outre les obligations administratives, vous devez respecter une série de conditions pour démarrer vos activités en tant qu'entrepreneur. Trois conditions, pour être exact.
Quelles conditions faut-il respecter pour pouvoir se lancer ?

Comment régler le lancement pratique de mon entreprise ?

Les modalités pratiques du lancement d'une entreprise diffèrent généralement d'un cas à l'autre. Vous devez pouvoir répondre à un certain nombre de questions avant de vous lancer. Le Starters GPS de Zenito vous accompagne pour un lancement en toute sécurité. N'hésitez pas non plus à vous entretenir avec un collaborateur de Zenito, Unizo, ou avec votre conseiller KBC Brussels. Voici d'ores et déjà un aperçu des facteurs à prendre en considération.
Comment régler le lancement pratique de mon entreprise ?

Devenir un étudiant-indépendant?

Evelyne Verhovert
De nombreux établissements d'enseignement proposent des aides intéressantes pour vous guider dans cette démarche.
Devenir un étudiant-indépendant?
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.